A.Noste : la sensation gourmande de la rentrée

Installée près de la bourse,  A.Noste nous apporte en cette rentrée pas moins de trois concepts en un seul lieu ! L'immense salle flanquée d'une agréable terrasse (si l'on choisit bien son heure) nous fait vite oublier la peu séduisante rue du 4 septembre. Si l'endroit est résolument tourné vers le sud-ouest, il ne vous faudra donc pas moins de trois visites pour découvrir l'univers gourmand de Julien Duboué, ce jeune landais dont on va assurément parler. Cela donne un lieu plein de vie ou tout est pensé pour être en harmonie. Tout d'abord le midi avec sa proposition de galettes basques dans sa charmante estafette à taloa. Des ...

Grillé : le kébab autrement

Niché entre l'Opéra et la Bourse et dans le prolongement de la si nippone rue Sainte-Anne, faisons un tour aujourd'hui dans ce nouveau repère de la streetfood parisienne. Ouverte il y a un an, l'adresse a souvent été définie comme un "kebab de luxe". Alors qu'en est-il de ce corner de vente à emporter (l'endroit est véritablement installé à un angle de rue ) qui agite bon nombre de sandwich-addicts ? D'abord, Grillé, c'est une promesse que l'on pourrait définir comme le kebab "autrement" : autre lieu qu'habituellement, autre approvisionnement en matières premières et tout simplement autre expérience. N'étant pas un assidu des spots à kebabs traditionnels, la comparaison s'arrêtera ...

Le chocolat non conché d’Alain Ducasse : une vraie gourmandise

Voila déjà un petit moment que la Manufacture de chocolats d'Alain Ducasse a ouvert ses portes à Bastille. L'ouverture d'une seconde boutique rue saint-benoit dans le quartier de Saint-Germain a poussé ma curiosité à franchir la porte de cette boutique élégante. Juste à coté du Flore, le lieu est une réussite : un cadre distingué et charmant à la fois (la mosaïque au sol est magnifique), tel un écrin luxueux pour mieux mettre en valeur les produits. Bonbons, tablettes, orangettes mais aussi pâtes à tartiner vous feront de l'oeil à vous rendre fou... De grands crus et beaucoup de belles découvertes : l'offre est riche. Parce qu'il faut bien choisir, ...

La page Facebook de Food In Paris

Vous l'avez peut être remarqué, le blog s'est doté d'une page Facebook il y quelques semaines. Vous y retrouverez la publication des billets en live mais aussi des actualités et partages autour de l'univers de la gastronomie. Alors pour ne rien rater et liker, rendez-vous ici ou à l'adresse : https://www.facebook.com/Adrienfoodinparis  

Dessance : fascinante créativité

Encore une ouverture qui n'est pas passée inaperçue et pour cause : Dessance est la première table d'un genre nouveau, celui du dessert à l'assiette. Si l'on touche ici le cœur de l'identité de ce lieu, à sa voir sa définition exacte, c'est bien en s'y rendant qu'on y trouve des réponses évidentes. Je vous le dis d'emblée j'ai adoré cet endroit, à tel point que j'y suis retourné et que j'ai attendu plusieurs visites avant d'écrire quelque chose dessus. Dessance est une adresse conceptuelle nichée dans le haut-marais qui se présente par une devanture  sobre et élégante. L'espace est organisé autour d'une longue table autour de laquelle officient le chef ...

Atelier Vivanda : une formule bien carénée pour une viande de premier choix

Installée dans la tranquille rue Lauriston du 16 ème arrondissement, cette adresse de carnivore s'exporte aujourd'hui à St-Germain-des-Prés. Une nouvelle ouverture qui sonna comme une occasion idéale de tester ce qui m'attirait depuis longtemps : un repère d'amateurs de viande, concocté par un chef doublement étoilé, à savoir le fameux Akrame Benallal, du restaurant Akrame. L'article de la Food Investigatrice m'avait bien tenté également. Assis en terrasse, l'étude de la formule a le mérite d'être clair et celle-ci se révele bien construite : il faudra choisir une entrée, la viande avec son accompagnement, et un dessert. Nous partons sur la formule classique, tout en ayant auparavant eu la proposition de visu des produits d'exception à ...

Retour à l’Office : coup de coeur toujours actuel

Ce restaurant, j'y étais passé rapidement pour un déjeuner en solo, il y un an et demi. Depuis je ne pensais qu'à y retourner, et ça n'est que très récemment que l'occasion a été provoquée. Le diner qui a eu lieu ce soir là était vraiment très séduisant, avec un bon mix de modernité et de tradition. Pour cela, il a fallu se rendre dans l'abondante rue Richer, qui abrite tant de restaurants d'intérêt, dont celui-ci. Sombre de l'extérieur, l'atmosphère y est douce et apaisante une fois la porte franchie. D'abord le menu carte, bien défini et moins court que dans certains autres adresses. J'aime quand l'offre est assez forte pour me faire hésiter ...

Dix-Huit dans le 17ème : un numéro à potentiel

Décidément le 17ème n'en finit pas de se mettre à la page avec des adresses neuves et actuelles qui ont tout pour plaire : après Roca, L'Envie du jour et Correta c'est au tour du Dix-Huit de truster un coin plutôt traditionnel jusque là du quartier des ternes. En lieu et place d'un restaurant italien (trop?) discret vient d'ouvrir une adresse moderne et dans l'air du temps. C'est un chef Philippin, Aaron Isip, passé par Apicius ou Ze Kicthen Gallerie qui a été choisi pour l'incarner. La déco est sobre et élégante, jouant sur des tonalités sombres et lumineuses à la fois, avec une première partie cosy et une autre ...

Oka : associations et saveurs séduisantes

Encore une ouverture dont vous allez entendre parler, surtout en ces temps très médiatiques à propos du pays d'origine de son jeune chef. En effet, Raphaël Rego est Brésilien, mais je vous rassure le rapport à l'actualité s'arrête bien là. Car c'est sur un autre registre que ce dernier a choisi de s'exprimer : celui des saveurs et des associations qui vous réveilleront les papilles. De la cuisine généreuse, dans cet antre laboratoire qui a été le premier atelier de l'américain Daniel Rose, avant que ce dernier n'installe son Spring près du Louvre. Un décors de tonalité de bois et de rouge avec une cuisine ouverte d'où officie le chef. Dix-huit couverts ...

Gâteaux Thoumieux : plaisante carte d’été

Voila encore une pâtisserie star. Normal quand son chef ultra médiatisé se nomme Jean-François Piège. Enfin plutôt Ludovic Chaussard car c'est lui qui a en charge la pâtisserie dans ce très bel écrin de la rue saint-dominique. Alors ça donne quoi ? D'abord la boutique est belle et le personnel est agréable. On est ici à mi-chemin entre une boutique de luxe et une belle pâtisserie, j'ai aimé les tons doux et acidulés (on est déjà dans l'univers de la pâtisserie) et trouvé l'écrin plutôt bien adapté aux sucreries. Le lieu propose des viennoiseries et des gâteaux de voyage mais c'est d'une pâtisserie dont j'ai envie aujourd'hui. Plusieurs choses me tentent mais ...

Terroir Parisien : vraiment il faudra que l’on m’explique

Rares sont les adresses qui me déçoivent à ce point, ou pire encore qui ne m'inspirent rien. C'est pourtant le cas de celle-ci dont il aura été difficile d'échapper à l'ouverture tant la couverture médiatique a été conséquente. En effet, quand un ancien chef doublement étoilé (au Meurice, et que j'ai vraiment adoré) ouvre des bistrots, ça fait forcément couler un peu d'encre... En ce qui me concerne je ne trouvais rien d'attirant ni dans le concept ni dans la promesse du lieu. L'idée d'un "terroir Parisien" ne m'évoquait rien... et je n'avais pas vraiment envie de m'y précipiter ni de faire particulièrement confiance à Yannick Alléno sur ce ...

Le B.A.T. : adresse gourmande par excellence

On connaissait déjà Yariv Berreby à l'époque du KGB chez William Ledeuil. On le retrouve cette fois dans une adresse nouvelle au concept tout à fait inédit à Paris. BAT comme les initiales de Bar à Tartares, mais aussi de Bar à Tapas. Le lieu se veut convivial et rassembleur autour du Bar central ou s'affaire la conséquente brigade. A chacun de trouver ici la définition du lieu qui lui va, tant il est facile de venir y déjeuner, d'y grignoter une assiette avant un ciné, ou d'y diner d'une manière soit frugale soit traditionnelle. Le cadre est dépouillé et simplissime (un poil trop ?) et pour cause ce sont les cuisiniers qui ...

M.O.B. : le Burger veggie qui dépote

Je sais pas vous mais moi j'en ai un peu marre des Burgers qui fleurissent à toutes les sauces. C'était marrant au début, ça nous rappelait les U.S, mais maintenant qu'il y en a à chaque coin de rue c'est devenu carrément boring... Du coup, j'évite d'y aller. Sauf quand ma curiosité me pousse à découvrir de nouveaux concepts, comme celui de M.O.B. dont je vais vous parler aujourd'hui. Trois lettres pour Maïmonide Of Brooklyn : une idée qui nous vient tout droit de ce quartier de New York, et qui se revendique de l'influence de ce penseur, rabbin, médecin et déjà très intéressé par la saine alimentation. Entrer ...

Kokoro : la sérénité d’une adresse différente

Nous voici dans une rue très discrète du 5ème arrondissement. L'endroit est tout petit et minimaliste mais les matériaux de bois et de cuir réussissent à le rendre chaleureux. Avec sa cuisine ouverte sur la salle, le lieu a plusieurs vocations : à la fois restaurant et salon de thé. C'est un soir que je l'ai testé et c'est donc du dîner dont je vais vous en parler. Ca démarre par une entrée de saison avec ces asperges blanches, sauce au poivron et framboise, ail des ourses et petit émiétté croustillant. Franc et direct, un plat dans la douceur qui n'y va pas par quatre chemins. Voila de quoi s'ouvrir l'appétit ...